Gestionnaire de commerce de détail

“MAGIC COLLEGE” Toute l'actu du collège et de ses environs 24/24

Gestionnaire de commerce de détail

Gestionnaire de commerce de détail

Nous avons interviewé Silvia Borges qui a commencé à l'âge de 15 ans un apprentissage de gestionnaire de commerce de détail. Son apprentissage a duré trois ans.

Comment pourriez-vous définir ce travail?
Tout dépend de la branche. Dans l'alimentaire, on a beaucoup de choses à apprendre. Les cours professionnels à l'EPCL, anglais ou allemand, français, économie, société, gestion de commerce de détail, connaissance générale de la branche...Puis les cours où l'on apprend les connaissances spécifiques des différents groupes alimentaires, ainsi que les cours internes qui sont exclusivement consacrés à l'entreprise. Ensuite pendant nos heures de travail, nous apprenons à gérer nos arrivages, les dates, la gestion des commandes, le contact avec la clientèle, les soins à donner à la marchandise...et plein d'autres choses!

De quoi vous occupez-vous maintenant?
Aujourd'hui, je suis cheffe de rayon produits laitiers, boulangerie et surgelés. J'effectue toujours le même travail qu'en apprentissage, avec quelques petites choses en plus quand même! Je m'occupe par exemple de gérer les horaires de mon rayon, je planifie les zones de vente "extraordinaire", par exemple les Panetone à Noël.Je m'occupe des apprentis et, le plus important, j'ai un budget à gérer. Ce qui me pousse à me lancer des défis et c'est ce qui me motive.

Ce travail vous plaît-il?
Oui, parce que je suis hyperactive. Etre toujours en mouvement permet de ne pas voir passer les heures. Et les clients sont gentils, quelquefois, à Noël, ils nous donnent un pourboire pour un café!

Est-ce que votre apprentissage a été difficile?
Vu que j'étais en VSG, c'est vrai que j'ai eu de la facilité durant mes trois ans d'apprentissage. Mais quelqu'un qui a moins de facilité peut faire un apprentissage d'assistant en commerce de détail et ensuite faire deux ans supplémentaires pour obtenir un CFC de gestionnaire.

Avez-vous eu de la difficulté à trouver un apprentissage?
J'ai presque honte de l'avouer, mais j'ai trouvé en un mois, j'ai eu beaucoup de chance. Une lettre envoyée et mon apprentissage était trouvé! Ma prof, Madame Dupraz m'avait promis de me "frapper" si je ne trouvais pas de place! Et franchement je ne voulais pas avoir à faire à elle! Elle m'a motivée, elle a bien fait!

Ce travail vous demande-t-il beaucoup d'énergie?
Oui, je me lève tous les matins à 5h30 et arrive le soir à la maison vers 19h30. Debout toute la journée, à porter des poids lourds. Et psychologiquement, c'est fatigant. Surtout quand on doit dépanner et aller à la caisse: on devient des robots, c'est impressionnant.

Recommanderiez-vous ce travail?
Oui, même si la vente est considérée comme un travail "moyen" à cause de ses horaires et de son salaire. Il ne faut pas se fier aux apparences! Il faut juste tomber dans une bonne entreprise et avoir beaucoup de motivation et d'ambition: ça ouvre plein de portes. Il faut aussi aimer le travail physique et le contact avec les gens. Et surtout c'est un travail d'équipe et on passe de sacrés bons moments entre collègues...


Le et la gestionnaire du commerce de détail conseillent la clientèle et lui mettent à disposition de manière attractive et fonctionnelle les produits de leur magasin (alimentation, vêtements, électronique de consommation, habitat, papeterie, etc.). Afin de garantir un service irréprochable, ils renseignent leurs clients sur l'assortiment (gammes de produits, rapport qualité/prix, nouveautés) et sur les prestations de leur commerce (garantie, offres spéciales, avantages sur la concurrence). Ils gèrent également le renouvellement et les commandes de leur marchandise et veillent à disposer de stocks suffisants.

Plus d'infos: fiche Infop (www.orientation.ch)